ISO/CEI 17025 : E2M, l’un des premiers laboratoires à obtenir l’accréditation sur la version 2017

Actu
 17/04/2019

Pourquoi est-il important d'étalonner vos instruments dans notre laboratoire accrédité ISO/CEI 17025 ?
L’accréditation ISO/CEI 17025 prouve qu’un laboratoire possède la compétence et l’impartialité nécessaires pour fournir des résultats de mesures valables et dignes de confiance. Par une Directive européenne, il ne peut y avoir qu’un seul organisme accréditeur par pays, cet organisme devant être totalement indépendant, représenté par toutes les parties prenantes (pouvoirs publics, administration, laboratoires, clients des laboratoires, etc.) et ne générant pas de profits de cette activité d’accréditation. En France, c’est la Cofrac (Comité Français d’Accréditation). Il existe des accords internationaux de reconnaissance mutuelle qui permettent, entre les pays signataires, d’attribuer la même valeur et garantie aux résultats de mesure produits par les laboratoires accrédités de ces pays.


Comment obtenir l’accréditation ?
Pour obtenir l’accréditation, le laboratoire doit prouver que son organisation (son système de management de la qualité) et sa maitrise technique sont conformes aux exigences de la norme ISO/CEI 17025. Cela a lieu au cours d’audits où sont présents à la fois des auditeurs qualité et des auditeurs experts techniques du domaine de mesure revendiqué par le laboratoire. Les auditeurs techniques observent et jugent les méthodes de mesure mises en œuvre par les techniciens. L’accréditation est délivrée pour une période de 5 ans, mais des audits de suivis (un peu plus léger que l’audit initial) sont réalisés tous les 15 mois. Juste avant la date de fin de validité, un audit de renouvellement est déclenché si le laboratoire souhaite maintenir son accréditation (identique à l’audit initial).


Les exigences de l’ISO 17025 version 2017
Publiée en 1999, révisée en 2005 et 2017, l’ISO/CEI 17025 est une norme internationale définissant les exigences applicables pour un laboratoire d’étalonnage ou d’essais, à la fois sur son système de management de la qualité et sa maitrise technique permettant de garantir la validité des résultats de mesure qu’il réalise. Les évolutions de la version 2017 par rapport à la précédente portent, entres autres, sur :
• La démonstration formelle de l’impartialité du laboratoire ;
• L’approche risques et opportunité qui doit viser à produire des résultats techniquement valides et atteindre des objectifs fixés par le laboratoire dont ceux portant sur l’impartialité, la compétence et la cohérence de ces activités ;
• La préservation de la confidentialité ;
• Allègement de la documentation ;
• Les produits et services fournis par des prestataires externes : une surveillance de la performance du prestataire externe est exigée. Un prestataire est considéré externe dès lors qu’il n’opère pas dans le périmètre du système de management du laboratoire même s’il appartient à la même entreprise ou au même groupe (par exemple pour E2M, le service informatique ASERTI Group) ;
• Maitrise des données et gestion de l’information : extension du périmètre d’application. La norme prend davantage en compte l’utilisation des systèmes informatiques et enregistrements électroniques.


E2M dispose de 5 laboratoires accrédités sur son site unique d'Ormesson-sur-Marne :
• Laboratoire d'étalonnage Électricité • Laboratoire d'étalonnage Temps/Fréquence
• Laboratoire d'étalonnage Température
• Laboratoire d'étalonnage Pression
• Laboratoire d'Essais sur Enceintes thermiques et climatiques