La métrologie au service de l’automobile

Actu
 09/10/2018

Depuis ma 4L, qui comptait juste un thermo-contact de radiateur, une jauge à essence et un tachymètre approximatif, les capteurs se sont multipliés et les voitures modernes sont devenues de vrais laboratoires de mesures.


Ainsi, des dizaines de capteurs auscultent notre voiture en temps réel et recueillent des informations diverses, qui permettent au calculateur de prendre des décisions ou de nous informer. Ces capteurs doivent être de petite taille, robustes et supporter des conditions environnementales drastiques (température extrêmes, vibrations, perturbations électromagnétiques, etc.). Aujourd’hui, ils permettent d’améliorer les performances, le confort, la sécurité et de diminuer la pollution, quand les constructeurs ne trichent pas... Derrière ces mesures, les calculateurs embarqués analysent toutes ces données en temps réel pour déclencher des actions rapides, comme un freinage d’urgence par exemple.


Dans la série « faits divers », une voiture modifiée pour être autonome a récemment renversé un piéton. Les capteurs avait pourtant bien détecté et identifié la victime mais c'est le calculateur général du véhicule qui n'a pas jugé bon de l'éviter. Il a estimé qu’il ne disposait pas d’informations suffisantes pour considérer le piéton comme tel et l’a pris pour un « faux-positif »…


Demain, vers une voiture de plus en plus autonome, les enjeux sont colossaux, pour la sécurité bien sûr, mais aussi pour la fluidité de la circulation.
C’est notre vie qui tiendra à un fil ou deux... Voire zéro même, avec l’arrivée des IOT (Internet des objets) et autres systèmes sans connexion.

Étalonnage-Température-Sonde


« Dans le domaine de l'automobile, ce sont toujours de toutes petites choses qui arrêtent les grandes. La panne ne tient qu'à un fil. » Pierre DANINOS.

Mais comment avoir confiance dans toutes ces mesures ? L’une des approches est de multiplier les mesures, les méthodes et les traitements avant de pouvoir exploiter une information (qui générera une action de la part du calculateur du véhicule).
La question reste entière et les réponses devront être infaillibles, avant d’envisager de s’assoir sur la place arrière d’une voiture sans chauffeur…

 



Annexe : (liste non exhaustive des capteurs recensés)

  • Capteurs de température d’eau, d’huile, d’air
  • Potentiomètre ouverture de volet papillon, position de pédale
  • Capteur de PMH, arbre à came
  • Capteur de pression d’admission, d’injecteur, d’échappement, d’injecteur, des pneus.
  • Débit d’air, de carburant
  • Capteurs de courant, de tension  pour la voiturer électrique
  • Sonde Lambda oxygène
  • Capteur de cliquetis, d’assiette
  • Capteur de vitesse, d’accélération
  • Capteur d’angle volant, de pluie, de luminosité
  • Détecteurs d’obstacles : Caméras, Radar, Sonar, LIDAR  « laser detection and ranging »,

 

En savoir plus :
https://www.dspace.com/shared/data/pdf/2018/dSPACE-Virtual-Validation_Business_field_brochure_2018_English.pdf
https://www.groupe-psa.com/fr/story/en-route-vers-la-voiture-autonome